Notre histoire

 

La présentation des auteurs qui travaillent ensemble est souvent commencée par ces mots : notre coopération date de…

Eh bien, notre coopération a commencé il y a bien longtemps que nous pouvons illustrer par la photo ci-dessous mieux que par des mots.

 

 Valois Karssay

 

La relations mère-fille qui nous lie est une bénédiction pour notre travail car l’harmonie et la confiance sont présentes dans nos livres et publications communs et règnent sur les rencontres avec nos lecteurs.

 

En détail...

 

Annabelle Félicité de Valois

écrivaine

Annabelle Félicité de Valois

La plupart des lecteurs cherchent à se distraire à s'évader du quotidien avec les livres. Dans la monotonie quotidienne les fondamentaux de la vie restent souvent inaperçues. Le but de la littérature est précisément d'apporter la lumière à cette partie cachée ou dissimulée de la vie pour mieux comprendre ce qui se passe avec nous et autour de nous. Quel est le mobile des différents événements dans notre vie, pourquoi les relations humaines sont si complexes, pourquoi le mal et le bien ?

Mille questions que l'on doit aborder et analyser.

La distraction aussi est une chose très importante, cela nous permet de se soulager et de trouver l'issue des sentiments désagréables.

L'humour et la douleur font partie de notre vie, mais dans quelle proportion ?

Je publie depuis 1995, mon premier livre était un recueil des nouvelles qui était bien reçu par les lecteurs et par les collègues aussi. J'ai fait un détour vers la poésie avec mon volume des poèmes mais ensuite j'ai retourné à la prose. J'ai continué avec un roman dont l'histoire se déroule en France dans les années cinquante. Et pendant ce temps j'ai aussi publié plusieurs contes et nouvelles pour enfants.

Maintenant deux romans et une histoire jeunesse sont en préparation.

 

Natália Constancia de Karssay

artiste peintre

Karssay Natália Constancia

J'ai commencé ma carrière de peintre à l'âge de huit mois quand j'ai dessiné de superbes cercles bleus dans l'une des partitions de ma mère. Tout commençait là.

Dans mon enfance cela continuait : j'avais une inclination pour le dessin et pour la peinture. Je dessinais sans cesse : le monde qui m'entourait, le paysage, les fleurs, les animaux, tout m'intéressait et je voulais tout reproduire.

Ce loisir est devenu très vite sérieux : je commençais à faire des illustrations, d'abord des graphiques monochromes puis des aquarelles et des dessins à l'encre. Le premier grand défi était Le petit moineau naïf, un conte pour enfants écrit par ma mère. Le monde des enfants est très particulier : il faut leur faire voir le monde réel à travers un monde imaginaire et pendant ce besogne l'illustratrice reste aussi un peu enfant.

Au cours des années j'ai appris beaucoup de techniques traditionelles : j'ai travaillé avec aquarelle, gouache, l'huile, l'un de mes favorits est le pastel. En plus j'ai appris aussi les techniques numériques que j'utilise pour certaines illustrations.