Karssay Natália

Karssay Natália

Artiste peintre et illustratrice installée a Biarritz.

LinkedIn : karssay-natalia-c

Instagram : @nataliakarssayc

Enfin ! Nous commençons à voir la lumière au bout du tunnel. Un bon signe : l’Artbox.Project Barcelona m’a envoyé un mail annonçant la nouvelle date de l’événement.

Décidément, cette année de nouveaux horizons s’ouvrent devant moi. Après avoir été choisie pour l’ARTBOX.PROJECT BARCELONA 1.0, voilà une nouvelle récompense.

Encore un événement à annoncer et à célébrer !

J’ai été acceptée, ou plutôt mon tableau Le chant de la fleur de cerisier a été accepté à l’ARTBOX.PROJECT BARCELONA 1.0, une exposition collective.

En se promenant dans Biarritz on trouve toujours des boutiques avec des articles intéressants. Mais il y en a une, tenue par une créatrice de mode, où mode et créativité se donne rendez-vous.

Il y a bien longtemps que j’ai décidé de lancer mon compte Instagram, parce que je trouve cette application très bien conçue, surtout pour les artistes visuels.

Jamais deux sans trois.

C’est la troisième année consécutive que je participe au Brouillarta, événement caractéristique de Biarritz, ma ville. C’est une sorte de symbole pour ma mère et moi que la ville nous accueille de bras ouvert.

J’avais l’honneur d’assister la deuxième année consécutive au Brouillarta, grande exposition collective en plein air organisée par Biarritz Evénement. L’année dernière la météo, la première invitée d’honneur de tous les évènements en plein air, était clémente, mais ce premier week-end d’octobre rapportai du vent et de la pluie. Malgré ça les irrésistibles artistes et amateurs de l’art ne manquaient pas la date.

Pourquoi utiliser du glacis ? Et qu’est-ce que c’est ?

Je vais vous montrer dans cet article les avantages de l’utilisation du glacis dont l’invention ne date pas d’aujourd’hui : les maîtres de la Renaissance en appliquaient jusqu’à vingt couches. Alors cette technique nous est très utile lors de la réalisation et la finition de notre œuvre.

On vit dans une époque où l’évolution technique est si rapide qu’on a mal à la suivre. Un smartphone devient obsolète la même minute quand on l’achète.

Cette vitesse, cette envie de posséder toujours les objets les plus modernes, en ce qui conserne leur design ou leur technologie, infiltre dans le monde artistique et reformule la conception de l’art. On met souvent en questionn la légitimité des techniques artistiques classiques comme la peinture à l’huile ou l’aquarelle.

Page 1 sur 2